Imprimer

 

Ce grand défi commence au printemps 1982. C’est le début de la récession économique, fermetures d’usines, pertes d’emplois. Les demandes d’aide alimentaire affluent dans la communauté, plus particulièrement, dans les communautés religieuses. 

Confrontés aux problèmes de pauvreté que vit une grande partie de la population de Valleyfield, une religieuse, sœur Mariette Gagnon, un prêtre, Yves Beaudin accompagnés d’une poignée de bénévoles décident, en collaboration avec quelques commerçant locaux, d’offrir temporairement de l’aide alimentaire aux personnes seules et aux familles de Valleyfield et des environs sous l’appellation <<Café des Deux Pains>>, ce service d’aide alimentaire ouvre ses portes le 12 octobre 1982, au 103, rue du Marché à Valleyfield.